Ma combinaison

combinaisons de plongée et autres sports

On désigne par le terme combinaison, un vêtement en tissu ou non, conçu pour protéger le porteur contre les agressions thermiques, contre des gaz dangereux, contre les saletés liées au travail (peinture, huile…), contre les impuretés sous marines et autres agressions
On distingue actuellement plusieurs types: les combinaisons de plongée, les combinaisons de chasse sous-marine, les combinaisons de camouflage, les Shorty, les combinaisons de ski, les combinaisons de surfs, les combinaisons de planche à voile...

Combinaisons de plongée

La combinaison de plongée est une combinaison de type isothermique qui est portée par les sportifs passionnés de la plongée sous marine, les chasseurs sous marins et également les apnéistes pour lutter contre la chute de la température qui s’accroit de plus en plus en allant vers le fond de la mer. Lors d’une plongée sous marine, les variations de température peuvent entrainer des pertes caloriques importantes c’est pourquoi il est recommandé de se protéger. On distingue deux types de combinaisons de plongée : la combinaison humide et la combinaison étanche.

La combinaison de plongée humide

La combinaison humide ou combinaison isothermique souvent en toile, laisse entrer l’eau en fine couche au dessus de la peau du porteur. Elle est composée généralement d’une veste, d’un pantalon, d’une paire de chaussures et aussi d’une paire de gants. Sans oublier le port d’une cagoule spéciale. La première combinaison de plongée isothermique a été fabriquée en 1953 par Georges Beuchat, le fondateur de la première société subaquatique au monde en 1934.

La combinaison de plongée étanche

Contrairement à la combinaison isothermique, la combinaison étanche ne laisse pas entrer l’eau. On distingue trois types de combinaisons de plongée étanches : la combinaison en néoprène, la combinaison en néoprène compressé, et la combinaison en trilaminé non isolant et très résistant. La majorité des combinaisons de plongée ont été conçues avec du Néoprène. C’est une matière qui prend la forme d’un caoutchouc de couleur noire et qui fait généralement entre 1 et 7 mm d’épaisseur. Il résiste aux hydrocarbures, aux intempéries, et il permet au porteur de rester chaud pendant toute la plongée. Sa durée de vie est de 6 mois environ et il est 100% imperméable.

Comment choisir sa combinaison de plongée ?

Il ne faut jamais oublier que l’eau refroidit le corps bien plus vite que l’air. Ce qui veut dire que pour faire durer le plaisir de la plongée, il faut choisir une combinaison de très bonne qualité et qui est bien collée sur le corps. Celles qui ont été construites avec du Néoprène sont recommandées car non seulement elles offrent une protection thermique, mais en plus elles sont anti-UV. Il ne faut pas aussi oublier de choisir une taille bien adaptée à son corps.

Un grand choix de combinaisons sur Diveinn:

Combinaisons de chasse sous marine

La chasse sous marine est une forme de pêche qui se pratique en mer. C’est un sport nautique subaquatique qui consiste à capturer certains poissons et autres animaux autorisés avec une arbalète ou les mains. Crustacés, mollusques, poissons … etc. peuvent tous être prélevés. Pour que la chasse soit plus intéressante, les chasseurs devraient plonger plus bas. Dans ce cas, ils devraient porter chacun des combinaisons de chasse sous marine qui les permettront de lutter contre la baisse de température et les agressions aquatiques sous marines. La combinaison utilisée pour la chasse sous marine est la même que celle utilisée en plongée. C'est-à-dire qu’elle peut être en toile ou aussi en Néoprène … etc.

Epaisseur

Il existe plusieurs épaisseurs de combinaisons de chasse sous marine. Chaque taille a été conçue spécialement pour correspondre à des besoins spécifiques et surtout à des conditions bien définies. Les combinaisons de chasse sous marine qui font entre 2 et 3.5 centimètres d’épaisseur ont été par exemple conçues pour les chasses en eaux chaudes qui restent chaudes mêmes à plus d’une dizaine de mètres de profondeur. Le standard c’est entre 4 et 5.5 cm d’épaisseur. Ces types de combinaisons sont adaptés généralement aux eaux ordinaires. Elles sont toujours en Néoprène et elles associent protection thermique et aisance en même temps. Pour les eaux froides, il faut choisir une combinaison qui fait entre 6 et 8 mm d’épaisseur. Ces types procurent une protection optimale contre la baisse de température mais malheureusement, elles réduisent la liberté de mouvement du chasseur.

Combinaison camo (camouflage)

Le mot camouflage est très utilisé en armée. Le terme désigne une méthode de dissimulation qui consiste à cacher un ou plusieurs personnes en les mélangeant avec l’environnement qui les entoure. Pour cela, les personnes concernées portent des combinaisons spéciales appelées : combinaisons camo ou combinaisons de camouflage. Etre de la même couleur que son environnement, c’est la meilleure façon pour se camoufler.
Les combinaisons de chasse sous marine camo sont utilisées par les chasseurs qui ont veulent se fondre avec l’environnement qui les entoure. Les motifs et couleurs dépendront de votre environnement (étang, fonds...)

Shorty

Le mot Shorty représente un type de combinaison de plongée sous marine conçue spécialement pour le snorkeling dans les climats tropicaux. C’est une activité aquatique qui consiste à explorer la biodiversité marine à quelques mètres de profondeur uniquement. Il se pratique surtout dans les mers peu agitées et chaudes.

Epaisseur des Shorty

Les combinaisons Shorty sont toujours très fines car d’après ce qui a été avancé plus haut, elles ont été surtout conçues pour des explorations aquatiques en surface dans des eaux chaudes. C’est uniquement en profondeur que les besoins de protections thermiques sont beaucoup plus importants. Inutile donc de porter une combinaison de 8 mm d’épaisseur si ce n’est que pour faire une exploration ou une chasse en surface.

Pourquoi porter un Shorty

Le port d’une combinaison Shorty est très important car elle permet au porteur d’être à l’aise dans l’eau et d’être protégé contre les impuretés marines. Les combinaisons Shorty sont fabriqués avec du Néoprène qui, comme indiqué plus haut est une matière qui est très résistante et 100% imperméable. Les Shorty possèdent des manches courtes.

Bien choisir une combinaison de plongée Shorty

Lors de l’achat d’une combinaison de plongée Shorty, il faut toujours faire des essais. Si ne vendeur ne propose pas cette possibilité, il faut positionner la combinaison sur le corps avant. L’évaluation de la longueur des jambes et des cuisses est très importante pour éviter d’avoir un Shorty trop court ou trop long. Certains magasins sont équipés de fosses pour les essais. Ils sont les plus recommandés car les essais dans l’eau ne trompent jamais.

Les différents types de Shorty

On distingue 3 types de Shorty sur le marché :

  • Les Shorty en néoprène qui sont beaucoup plus épaisses que les autres types mais qui sont bien ajustés.
  • Les Shorty en toile ou laminée qui laissent passer de l’air. Ces combinaisons demandent souvent le port d’un sous-vêtement.
  • Les Shorty mixtes fabriqués avec du Néoprène et de la toile. Ils sont recommandés pour les utilisations en eau froide.

Combinaison intégrale pour le Windsurf

Le Windsurf est un sport de distraction ou de compétition qui se pratique en mer ou aussi en eaux agitées à l’aide d’une planche à dérive. Lors des compétitions, le port d’une combinaison intégrale ou combinaison Windsurf est obligatoire.

Caractéristiques des combinaisons intégrales

  • son élasticité
  • Sa capacité à isoler la température
  • Sa résistance à l’usure et aux impuretés marines
  • Sa flottabilité et son étanchéité
  • Sa capacité à retrouver sa forme d’origine
  • Types de néoprène utilisés pour les combinaisons intégrales

    Deux types de néoprène sont utilisés pour la fabrication des combinaisons de Windsurf :

    • Le Néoprène standard : moins souple, moins chère et recommandée pour les pratiques occasionnelles.
    • Le Néoprène stretch : plus souple, plus chère et recommandée pour les pratiques intensives et régulières.
    • Epaisseur des combinaisons

      Le choix de l’épaisseur de la combinaison est très important car il influe sur le confort et la protection thermique du surfeur. Les épaisseurs fines sont recommandées pour les activités dans les eaux chaudes. Pour les eaux ordinaires, il faut choisir une épaisseur moyenne de 3 mm environ. Si c’est pour une activité de surf dans les eaux froides, il faut privilégier les combinaisons de plus de 6 mm d’épaisseur sur le torse et 4 mm environ sur le reste du corps.

      Entretien

      Les combinaisons de surf exigent des entretiens particuliers. Après chaque pratique, il faut toujours les rincer à l’eau douce avant de les faire sécher au soleil pendant une ou deux heures. Le séchage à l’ombre est possible si l’endroit n’est pas à l’abri du vent. Pour prolonger la durée de vie du Néoprène, il faut opter pour un séchage sur cintre. Attention, il ne faut jamais plier les combinaisons intégrales lorsqu’elles sont encore mouillées au risque de changer leurs formes une fois sèches.

Pantalon de combinaison

Les pantalons de combinaisons sont généralement en Néoprène. Certaines sont en toile ou aussi mixtes mais elles ne sont pas assez nombreuses. Le Néoprène est très apprécié pour sa robustesse et son élasticité. Les pantalons combinaisons pour les sports aquatiques contiennent des microbulles d’azotes qui sont responsables de l’isolation de la peau de l’eau froide. C’est comme si elles constituaient une barrière thermique.

Bien choisir un pantalon de combinaison


Pour que le confort soit optimal et pour que la combinaison dure, il faut faire très attention au choix. Les principaux points à vérifier pour le pantalon sont :
Les coutures : il ne faut pas choisir celles qui présentent des coutures trop profondes et mal réalisées. Ces dernières fragilisent généralement la combinaison. Sont recommandées les coutures bien collées en surjets qui permettent au matériel d’être bien étanche et de résister à diverses agressions sous marines.
Les fermetures : il faut aussi faire attention aux fermetures du pantalon. Pour les eaux froides, il est recommandé de choisir des fermetures non intégrales en chevilles et aux poignées. Les manchons en néoprène limitent la circulation d’eau mais diminuent le confort d’utilisation. Les renforts situés aux genoux limitent les mouvements donc non conseillés.

Standard ou sur mesure ?

En matière de pantalon de combinaison, il y a une règle d’or à respecter. Le confort est toujours fonction d’ajustage. Les combinaisons trop larges se transforment toujours en passoire. Lorsqu’elles sont trop serrées, elles entrainent des crampes et elles limitent les mouvements du porteur. Le mieux c’est de trouver le bon compromis. Si vous faites partie des personnes qui ont une taille classique, vous trouverez facilement une taille adaptée à votre silhouette. Dans le cas contraire, vous devriez choisir le pantalon combinaison sur mesure. Certes, ils sont un peu chers mais ils répondront à toutes vos exigences.

Location ou achat de combinaison ?

Location ou achat ? Tout dépend en fait de vos besoins. Si ce n’est que pour un usage régulier pendant une courte période uniquement, optez pour la location. Par contre, si c’est pour un usage répété et régulier, vous devriez vous en acheter un. De plus, il n’y a rien mieux que d’être le propriétaire de ses propres équipements.

Différents types d'épaisseur de combinaison

Comme indiqué plus haut, il y a plusieurs types d’épaisseur de combinaison. Elles varient en fonction de leurs types et de leurs usages. Contrairement à ce que pensent de nombreuses personnes, le choix de l’épaisseur de la combinaison n’est pas une chose facile car de nombreux détails techniques viendront embrouiller votre prise de décision.
Il existe plusieurs types d’épaisseur de combinaisons. Ils sont toujours exprimés sous forme de désignations à deux ou trois chiffres et ils varient entre 1 et 8 millimètres. Quelques exemples : 4/3mm, 3/2 mm, 5/4 mm … etc. Ces chiffres représentent l’épaisseur de la combinaison au niveau du torse et le second correspond à son épaisseur sur le reste. Si vous avez donc 4/3mm indiqué sur votre matériel, c’est qu’il fait 4 mm d’épaisseur sur le tronc torse et 3mm sur le reste. Des fois, les constructeurs peuvent mettre 3 chiffres de références. Dans ces cas la, le troisième chiffre représente l’épaisseur de la combinaison au niveau des bras et des cuisses. Si vous avez des questions, nous vous recommandons de demander des détails au vendeur.

Quelle épaisseur choisir ?

Pour repère, sachez qu’en Bretagne les sportifs en mer mettent toujours du 5/4/3mm pendant toute l’année. Des fois pendant les périodes estivales, ils utilisent les 4/3mm à cause de la mer qui est plus chaude. En France, un 4/3 mm est largement suffisant pour jouir d’un confort optimal tout en restant protégé contre les variations thermiques. Bref, ces chiffres ne sont que des repères pour vous aider dans votre choix car la sensibilité au froid varie d’une personne à une autre.
Si vous naviguez souvent dans les eaux plutôt tempérées et que vous aimeriez pratiquer votre sport en hiver, prenez une combinaison plus épaisse. Une épaisseur supérieure à 5 mm vous permettra de rester chaud même dans une eau inférieure à 15° C. Si vous êtes une personne très sensible au froid, choisissez les combinaisons à 6 voire 7 mm d’épaisseur. Elles sont un peu difficiles à trouver mais elles vous permettront de pratiquer votre sport confortablement et sans aucune contrainte.

Combinaison femme

Le choix d’une combinaison de sport nautique pour femme dépend de plusieurs points. Les plus importants sont la taille, l’épaisseur, le type de couture et aussi le type de néoprène. En guise de rappel, ce terme désigne le nom de la matière qui compose la combinaison.

Quelle taille choisir ?

D’abord, il est important de préciser que pour que le sport pratiqué soit des plus intéressants, il faut avant tout que le sportif porte une combinaison qui s’adapte bien à sa taille et à sa silhouette. Si elle est trop serrée, la personne qui la porte aura du mal à bouger ses membres. Dans le cas contraire, la combinaison serait comme une passoire. Tout a déjà été mentionné ci-dessus. Maintenant parlons de la taille de la combinaison idéale pour les femmes. Dans les magasins spécialisés, il y a les combinaisons à taille standard. Celles-ci sont recommandées aux femmes qui ont une silhouette normale. Celles qui sont un peu maigres ou celles qui ont un surplus de poids devraient choisir des combinaisons sur mesures.

Quelle type de néoprène choisir ?

Il existe plusieurs types de néoprène. Ceux qui sont classés dans la catégorie standard et ceux qui sont 100% stretch ou super souples. Certes, le prix de la combinaison varie avec sa souplesse mais celles qui sont les plus souples restent les meilleures. Si votre budget ne vous le permet pas, choisissez les combinaisons standards. Il n’y aura aucun problème là-dessus. Par contre si c’est pour une utilisation régulière, choisissez celles qui sont stretch.

Quelle type de couture choisir ?

Le type de couture est très important dans le choix d’une combinaison pour femme. En effet, les femmes ne devraient se tourner que vers les combinaisons qui les mettent à l’aise. Contrairement aux hommes, les femmes sont beaucoup plus fragiles et sensibles. Les différents types de coutures qui existent sont :

  • Les coutures basiques que l’on aperçoit surtout sur les combinaisons basiques
  • Les coutures flatlock qui sont beaucoup plus souples et rend la combinaison plus confortable.
  • Les coutures cousues/collées qui sont beaucoup plus techniques et qui bloquent les entrées d’eaux. Très confortables.
  • Les coutures collées/+liquid tape pour les combinaisons haut de gamme très souples.

Combinaison enfant

Contrairement aux adultes, les enfants sont beaucoup plus fragiles et vulnérables c’est pourquoi il faut toujours aider leurs corps à se protéger contre le vent, le froid de l’hiver, les variations thermiques marines … etc. lors de la pratique de ski ou de plongée. Protégez-les en utilisant des combinaisons enfants adaptés à leurs tailles et au sport qu’ils pratiquent.

Choix d’une combinaison pour une activité sportive aquatique

Dès qu’un enfant est capable de nager seul, il peut pratiquer un sport aquatique. Dans ce cas, il devrait obligatoirement être assisté par un professionnel ou une personne responsable, et il devrait aussi porter une combinaison spéciale. Celles qui sont en Néoprène sont recommandées car non seulement elles sont beaucoup plus confortables, mais en plus elles offrent plus de protection au porteur. D’autres matières comme la toile existent aussi mais elles ne sont pas trop recommandées pour les enfants.
Contrairement aux combinaisons pour adultes, celles des enfants se déclinent en plusieurs couleurs. Rose, bleu, jaune, vert … etc. sont disponibles. Si c’est pour une fille, choisissez la couleur rose qui est une couleur féminine.

Choix d’une combinaison pour ski enfant

Lors de l’achat d’une combinaison pour ski enfant, il faut faire très attention sur deux points très importants : l’imperméabilité et la respirabilité.
Pour aider votre petit à affronter le froid glacial, choisissez une combinaison bien imperméable. Pour cela, vérifiez si l’intérieur du vêtement est composé d’une membrane ou d’une enduction. La membrane c’est le film situé à l’intérieur du tissu. Très souple, il est plus souple que l’enduction qui perd rapidement son imperméabilité. Membrane ou enduction ne garantissent pas une imperméabilité à 100%. Il faut aussi faire très attention avec la couture utilisée. Les coutures étanches restent les meilleures.
La respirabilité aussi est un point à ne pas négliger. Puisque l’enfant fait du sport, il va suer pendant l’activité. Si cette transpiration n’est pas éliminée, il sera mouillé et il va ensuite avoir froid. Choisissez donc une combinaison qui respire et qui est capable d’évacuer l’humidité de l’intérieur vers l’extérieur. Certains modèles sont proposés avec des aérations, des zips … etc. Ils sont recommandés.

Combinaison de ski

Le ski est une activité sportive pratiquée à l’aide de patins longs fixés sur les pieds. Le terme ski est surtout reconnu pour désigner le ski de neige qui est un sport de glissade pratiqué dans les montagnes recouvertes de neige or il peut aussi définir le ski nautique qui se pratique en mer … Dans tous les cas, le sport se pratique avec une combinaison spéciale.

Combinaison ski nautique

Le ski nautique se pratique avec une combinaison en Néoprène, en toile ou aussi mixte. Inutile de vous rappeler que le néoprène est une matière très résistante et très souple qui permet aux sportif d’être à l’aise lors de la pratique du sport nautique et de lutter contre les variations de températures. C’est la matière la plus utilisée actuellement.
Choisissez une combinaison en néoprène qui possède une épaisseur comprise entre 3 et 5 mm si vous comptez pratiquer le ski nautique sur une mer chaude. Sa température devrait être supérieure à 15 degrés C. Dans le cas contraire, privilégiez une combinaison d’une épaisseur supérieure à 5 mm. Ainsi, vous serez protégez contre le froid tout en étant libre dans vos mouvements.

Combinaison ski

Lors de l’achat d’une combinaison de ski de neige, il faut avant tout vérifier son imperméabilité, sa respirabilité et aussi son garnissage. Nous avons déjà parlé des deux premiers points plus haut donc il ne nous reste plus qu’à voir : le garnissage.
N’oubliez jamais que c’est le garnissage de la combinaison qui offre le confort et la protection optimale contre le froid au porteur. Plus il est de qualité, plus le vêtement procure de la chaleur pendant les séances de ski. Les garnissages recommandés sont ceux à base d'ouate, de plumes ou de duvets car ils forment un isolant très puissant contre l’air et le froid. L’ouate est une matière synthétique obtenue par la transformation de fibres de polyester. Pour connaitre la composition d’une combinaison, il faut se référer à l’étiquette qui l’accompagne. Si les détails ne sont pas visibles dessus, il faut demander directement au vendeur qui vous fournira toutes les informations dont vous aurez besoin concernant le vêtement que vous comptez acheter.

Combinaison de Kitesurf

Le Kitesurf connu aussi sous le nom de planche volante est un sport nautique de traction qui consiste à se placer sur une planche tirée par un cerf volant, et de glisser avec sur l’eau. Pour contrôler sa vitesse et sa direction, le kitesurfeur utilise une barre qui est reliée à une « aile » attachée à une vingtaine de mètres. Pour se sentir à l’aise dans ses mouvements et lutter en même temps contre les variations de températures, il utilise également une combinaison spéciale appelée la combinaison de Kitesurf.

Matières qui composent les combinaisons de Kitesurf

Les combinaisons de Kitesurf peuvent être fabriquées soit en néoprène, soit en toile, soit en mixe (néoprène et toile en même temps). D’après les professionnels, les combinaisons en néoprène sont recommandées pour de nombreuses raisons :

  • Le néoprène est très souple. Son élasticité est très impressionnante.
  • Le néoprène isole efficacement le kitesurfeur des températures extérieures
  • Le néoprène est très résistant et ne se déchire pas facilement
  • Il augmente la flottabilité du sportif
  • Il peut retrouver sa forme d’origine facilement.
  • Taille des combinaisons

    Les combinaisons de Kitesurf pour adultes sont disponibles en deux types de tailles : la taille standard et la taille sur mesure. La première est destinée aux sportifs (hommes ou femmes) qui possèdent une silhouette standard. C'est-à-dire qu’elles ne sont ni trop minces ni trop gros. Dans ces deux cas, il faut opter pour le sur mesure qui est un peu plus cher. Pareil aussi pour les enfants et les adolescents.

    Epaisseur des combinaisons de Kitesurf

    Pour être à l’aise dans vos activités sportives, vous devriez choisir une combinaison avec l’épaisseur idéale. Pour cela, choisissez un vêtement de protection en néoprène de 3 à 5 mm si vous pratiquez du Kitesurf dans les régions tempérées caractérisées par les mers chaudes. En France par exemple, les combinaisons des Kitesurfeurs font 4 mm pendant la période estivale. Lors des saisons froides, les mers sont beaucoup plus froides c’est pourquoi il faut augmenter l’épaisseur de la combinaison. Si vous n’avez pas les moyens financiers de vous procurer deux combinaisons, louez en une ou choisissez celles de 5 mm qui pourraient vous servir tout au long de l’année.

Combinaison de surf

Le surf est une activité sportive qui consiste à glisser sur des vagues en bord de mer en étant debout sur une planche. Ce sport se pratique généralement sur des sites de surf ou sur des plages caractérisées par des hautes ou moyennes vagues. D’après les surfeurs, il existe trois types de vagues : les vagues creuses, les vagues molles et les vagues de petite houle. Les meilleures pour la pratique du surf sont les vagues creuses qui sont très puissantes même si elles ne sont pas très grandes. Pour skier sur tous ces types de vagues, le surfeur doit obligatoirement porter une combinaison de surf spéciale.

Lorsque le surfeur est sur le terrain, il est toujours frappé par les vagues. Ces coups ont l’air sans importance et pourtant lorsqu’elles sont répétées, elles commencent à être senties. Avec une combinaison adaptée, le surfeur pourra réduire les coups des vagues. En même temps, il pourra également rester au chaud même si la mer possède une température inférieure à celle de son corps.

Les différents types de combinaisons de surf

Il existe plusieurs types de combinaisons de surf. Les Shorty de surf sont conseillés aux sportifs qui aiment les combinaisons « short » avec des manches courtes. Très appréciés par les surfeurs méditerranéens, ces types de combinaisons commencent à devenir tendances dans le monde. Les combinaisons intégrales sont recommandées pour les sportifs qui veulent que leurs bras et leurs jambes ne soient pas exposées.

Les coutures d'une combinaison

Les coutures sur les combinaisons influent sur le confort. Ci-dessous les deux différentes coutures des combinaisons de surf et leurs effets :
Couture back zip : elle rend la combinaison plus facile à enfiler car la fermeture éclair se trouve dans le dos. Selon les modèles, ce type de couture laisse plus ou moins entrer l’eau. C’est le système le plus utilisé actuellement. Il faut tout simplement choisir la bonne marque.
Couture front zip : elle rend la combinaison difficile à enfiler et à enlever car elle n’a pas de fermeture éclair ou juste une seule située au niveau du col. Son avantage : elle protège mieux le surfeur contre le froid car les entrées d’air et d’eau sont limitées. Combinaison recommandé pour une utilisation lors des saisons froides.

Combinaison de planche a voile

La planche à voile désigne une activité sportive pratiquée par un sportif placé sur un engin flottant constitué d’un flotteur et qui roule à l’aide d’un voile libre qui ne reste pas dans la même position pendant toute la navigation. Ce sport est comme une extension du surf et aussi une version plus simple d’un voilier. Pour pratiquer la planche à voile, il faut porter une combinaison spéciale appelée combinaison de planche à voile.

Bien choisir une combinaison de planche à voile

Le confort du sportif une fois dans sa combinaison dépend de la qualité de cette dernière. Actuellement, plusieurs matières sont utilisées pour la fabrication des combinaisons de planche à voile. Les plus connues sont la toile et le néoprène. Celles qui sont en toile laissent entrer l’eau qui va être ensuite chauffée par frottement. C’est elle qui va donner de la chaleur au porteur. Le néoprène quant à lui est 100% imperméable. De plus, il est aussi très élastique et très résistant. Une fois enfilées, les combinaisons en néoprène procurent aux sportifs une sensation de confort et de douceur tout en restant libre dans chaque mouvement de leurs membres.

Entretien d'une combinaison

Pour faire durer votre combinaison, vous devriez suivre les conseils ci-dessous :

  • D’abord après chaque usage, il faut la tremper dans de l’eau claire. La face extérieure en premier, puis la face intérieure.
  • Ensuite, il faut utiliser une solution antibactérienne pour éliminer tous les microbes rapportés depuis la mer. Rincer encore une fois avant de faire sécher sur un cintre large. L’exposition au soleil n’est pas trop recommandée. Préférez plutôt un endroit à l’ombre et ventilé.

Réparation

Si votre combinaison est trouée, ci-dessous les méthodes à suivre pour la réparer :

  • Prenez un crayon puis tracez un cercle autour du trou. Utilisez un morceau de carton si nécessaire.
  • Ensuite, découpez la partie tracée.
  • Prenez ensuite une chute de néoprène puis découpez-la pour obtenir le même gabarit que celui dont vous avez besoin.
  • Appliquez une première couche de colle néoprène sur la chute taillée.
  • Appliquez-en également sur les bords du trou sur la combinaison puis laissez le tout sécher pendant quelques minutes.
  • Collez les deux et attendez au moins 24h et c'est terminé. Si besoin, utilisez des pinces à linge pour maintenir le collage.